Le Pentagramme Magnétique

Explication du pentagramme

Chacun de ces symboles possède une force énergétique et une histoire. Voici l'explication de quelques-uns:

Pentagramme TetragrammatonJUPITER (numéro 2): en latin Juppiter, c'est le dieu romain du Ciel. Il est aussi le père des Dieux. Il a pour symbole l'aigle et la foudre Il apporte la protection des biens matériels tout en les faisant fructifier.

ALPHA & OMEGA (numéro 6 et 15): La tradition chrétienne assimile souvent Jésus-Christ à l'alpha et l'oméga, du nom de la première et de la dernière lettre de l'alphabet grec classique (ionique) (α et ω). Cela symbolise l'éternité du Christ, qui est au commencement de tout et est jusqu'à la fin du monde.

YOD-HE-VAU-HE (numéro 7): est le Dieu Suprême du Plan de la vie Terrestre gouvernant les forces matérielles, mentales et psychiques par des lois immuables. Le « Dieu » de l’Ancien Testament. Le Schemhamphoras est le texte mystique tiré de l'Exode. Chaque verset est composé de 72 lettres dans le texte hébraïque originel. Ce mot, ou plutôt ce nom de 72 lettres est le nom ineffable de Dieu que murmurait le grand prêtre au milieu des cris de la foule. Ce nom fut remplacé plus tard par le nom de Tetragrammaton, le nom de 4 lettres : YOD, HE, VAU, HE.

Symbole du Dieu MARS (numéro 8): Dieu de la guerre, chez les Grecs, à qui plus tard fut identifié le grand dieu romain, Mars. Il était le seul fils de Jupiter et de sa femme légitime, Junon. Ce dieu se vénère comme protecteur de la végétation et de son épanouissement. Mars est effectivement le symbole du réveil de la force et de la vigueur, tant dans la nature que dans le coeurs des guerriers. Mars symbolise la force passionnelle et sensuelle dans toute sa puissance, ce qui séduisit la déesse Vénus (pourtant femme mariée), laquelle lui donna une fille : Harmonie, et deux fils : Phobos et Deimos...

Le Symbole du SOLEIL (numéro 9): Le soleil est un symbole très puissant pour les hommes. Il occupe une place dominante dans chaque culture. D'une façon générale, il est un principe masculin, actif. Toutefois, certains peuples nomades d'Asie centrale le considéraient comme un principe féminin (la Mère soleil) ; c'est aussi le cas des Japonais, pour qui le Soleil est le kami Amaterasu, la dame soleil, épouse du seigneur Lune. Souvent, le Soleil représente le pouvoir. Cet astre donne la vie. Si le Soleil venait à disparaître, ou même si ses rayons ne nous parvenaient plus, la vie s'éteindrait sur Terre, d'où le symbole de vie (donneur de vie). Dans l'Égypte antique, Râ est le dieu Soleil (il était l'un des dieux les plus importants, voire le plus important) et Akhénaton en fera son dieu unique sous le nom d'Aton. Dans le Panthéon grec c'est Apollon, fils de Zeus et de la titane Léto. Citons aussi Hélios qui est la personnification du Soleil lui-même. En alchimie, le symbole du Soleil et de l'or est un cercle avec un point au centre comme sur ce pentagramme magnétique. Il représente l'intérieur avec tout ce qui gravite autour. En astronomie comme en astrologie, le symbole est le même.

Le Symbole du Dieu MERCURE (numéro 11): Mercure est le messager des dieux! Il est rapide, nerveux et s'adapte à toutes les situations. Il joue un rôle capital dans les processus de transformation tant sur le psychique que physique. Facilite l'aisance de la parole et du geste et s'impose comme le pouvoir des artistes et des commerçants.

Le Sceau de Salomon (numéro 12): Dans les légendes médiévales juives, islamiques et chrétiennes, le sceau de Salomon était un anneau magique que le roi Salomon était censé avoir possédé, et qui lui donnait simultanément le pouvoir de commander les démons (shaytan) et les génies (jinn) ou de parler avec les animaux. Le Coran, sans citer explicitement le Sceau, fait une large part à ces légendes concernant les pouvoirs de Salomon. Dans un des Contes des Mille et Une Nuits, un mauvais génie a été emprisonné pendant 1800 ans dans une bouteille de cuivre scellée d'un bouchon de plomb estampillé par l'anneau.

Ouroboros (numéro 13): Symbole de l'éternel retour, l'ouroboros est un serpent qui se mord la queue. Il signifie que la fin peut coïncider avec un nouveau début, dans une perpétuelle répétition. On le rencontre dans nombre de mythologies (égyptienne, chinoise, nordique, indienne) et dans la culture populaire (TV, bandes dessinées, mangas, etc...)

Le Caducée d'Hermes (numéro 14): Le caducée est un des attributs du dieu Hermès dans la mythologie grecque, représenté comme un bâton ou une baguette diversement orné. Il a un axe, deux lignes s'élevant en "un mouvement de spirales entrelacées", cinq renflements. Il représente la structure occulte de l'anatomie humaine, telle que la voient Tantra-Yoga et Kundalini Yoga. Le bâton central est le canal (nâdî) médian sushumnâ, à l'intérieur de la moelle épinière ; le long de ce canal, qui est "l'axe de la colonne vertébrale", s'élève l'énergie Kundalini ; les deux serpents sont les deux canaux Idâ, "polarisé négativement et lié à la Lune", et Pingalâ, "polarisé positivement et lié au Soleil" ; (voir numéro 35) de haut en bas, pour les cinq renflements : cerveau (hémisphère droit et gauche), poumons (poumon gauche, cœur ; poumon droit), foie et rate (foie à droite, rate à gauche), rein (rein gauche, rein droit), glandes génitales (glande à droite, glande à gauche). « D'après la Science initiatique, deux courants partent des hémisphères droit et gauche du cerveau et descendent en passant alternativement de part et d'autre de la colonne vertébrale. Le courant qui part de l'hémisphère droit du cerveau passe par le poumon gauche et le coeur, se dirige vers le foie, passe ensuite par le rein gauche et la glande génitale droite, puis se rend dans la jambe droite. Le second courant part de l'hémisphère gauche du cerveau, se rend au poumon droit, puis dans la rate et de là dans le rein droit, puis dans la glande génitale gauche et la jambe gauche. Ces courants se croisent donc et, à chaque croisement, s'opère le passage du positif au négatif, du masculin au féminin, et inversement. »

Symbole du Dieu Saturne (numéro 17): Vous ne le savez peut-être pas, mais le monde entier a vénéré Saturne pendant des milliers d’années. Le culte ne s’est jamais arrêté, et ses rites sont encore présents jusqu’à ce jour. Saturne, surnommé « Le Seigneur des Anneaux », est la raison pourquoi nous échangeons des bagues lors de mariages ou nous mettons des auréoles sur la tête des saints. Depuis les temps anciens, les sages ont fixé leurs yeux sur les étoiles, admirant la lueur céleste et leur attribuant des pouvoirs divins, basés sur leurs effets sur les humains. Avant le Grand Déluge, Saturne était perçu par toute l’humanité en tant que dieu suprême et le dirigeant des rois. Les chercheurs de l’occulte affirment que Saturne dirigea le royaume d’Atlantis et devint l’ancêtre divin de tous les patriarches et rois terrestres. Le culte a été perpétué à travers un grand nombre de dieux durant l’antiquité. Dans la mythologie égyptienne, Isis est considérée comme la soeur aînée de Saturne. Les anciens Hébreux représentaient Saturne par une étoile à six branches, qui devint plus tard l’Étoile de David présente aussi sur ce Pentagramme magnétique.

Le Saint Graal (numéro 23): Le Graal désigne la coupe mystérieuse qui aurait recueilli le sang du Christ. Les légendes médiévales désignent ainsi le Saint Calice. Le Graal est un objet mystérieux : c'est un objet caché : personne ne l'a vu et il n'aura réellement accompli son rôle qu'après avoir été retrouvé. C'est un objet sacré aux pouvoirs puissants : seul un être pur pourra le trouver et en prendre possession. Selon certaines légendes, sa découverte annonce la fin des Temps Aventureux. Pourtant, tous les chevaliers le cherchent, et le monde n'aura de paix qu'après sa découverte, mais, paradoxalement, c'est à celui qui ne le cherchait pas qu'il sera donné de le trouver. On peut ainsi donner plusieurs interprétations à la quête des chevaliers: L'énergie dépensée et les épreuves rencontrées font grandir ou révèlent les qualités des chevaliers de la Table Ronde, éventuellement leur permettent d'en acquérir de nouvelles. Il s'agit donc d'une quête initiatique et de révélation personnelle. La recherche d'un objet sacré comme but dans la vie, et même au risque de sa vie, montre que la finalité peut être plus importante que sa propre existence: vision de la vie terrestre, vécue comme un passage avant un monde meilleur.

L'Archange de la Lune (numéro 29): L’Ange de la Lune est l’un des 7 archanges qui gouvernent les 7 planètes traditionnelles. Il se nomme Gabriel, mot qui signifie « Homme de Dieu ». En tant qu’Ange de la Lune, il est l’ange du temps, c’est pourquoi c’est lui qui annonce le futur. Il est chargé d’expliquer le sens de certaines visions, il dicta le Coran à Mahomet et annonça à Marie qu’elle serait enceinte du Christ. En tant qu’Ange de la Lune, il symbolise les cycles du Destin et marque les temps de concevoir, de naître, de vivre et de mourir. Ce sceau favorise donc l'intuition et les perceptions extra-sensorielles.

Symbole de Vénus (numéro 32): La planète Vénus doit son nom à la déesse de l'amour et de la beauté dans la mythologie romaine, Vénus, qui a pour équivalent Aphrodite dans la mythologie grecque. On l’appelle aussi l’« étoile du berger », car elle peut être visible dans le ciel du matin, avant le lever du Soleil ou dans le ciel du soir, après le coucher de notre étoile. Son symbole astrologique est un cercle avec une croix pointant vers le bas, qui représente le miroir à main de la déesse Vénus. Le pentagramme fut aussi utilisé comme symbole de Vénus. L'adoption de ce symbole est directement lié à l'observation de la planète : les positions successives de Vénus dans le ciel à chaque période synodique dessinent approximativement un pentagramme autour du Soleil, sur un cycle total de 8 ans.

Kundalini (numéro 34): La Kundalini est un concept lié au Yoga qui désigne une puissante énergie qui se trouverait logée dans l'os sacrum. Elle est représentée comme un serpent enroulé sur lui-même trois fois et demi. Par la pratique de la méditation, la Kundalini s'éveillerait et monterait le long de la colonne vertébrale depuis l'os sacrum jusqu'à la fontanelle, progressant d'un des sept chakras à l'autre afin de les harmoniser un à un. La Kundalini est indifféremment désignée comme "énergie vitale", "énergie sexuelle" ou "énergie divine" selon les auteurs qui l'emploient et la tradition qui l'utilise. Le déploiement de la Kundalini conduirait à l'éveil spirituel du pratiquant et à la plus haute conscience de soi.

Les Triangles entrelacés (numéro 45): un symbole graphique, fait de deux triangles entrelacés, représentant une étoile à six pointes, un hexagramme étoilé, qui sert de signe magique. On l'appelle souvent « l'hexagramme étoilé ». Dans son étymologie grecque, le mot « hexagramme » contient le préfixe hexa- signifiant « six », et le suffixe -gramma signifiant « lettre, écriture ». L'hexagramme est une lettre à six angles.

La Déesse ISIS (numéro 46): Isis est la Grande Déesse par excellence. Dans le mythe osirien, elle est l'épouse et sœur exemplaire qui, grâce à ses pouvoirs magiques et avec l'aide de sa sœur Nephtys, réussit à ressusciter Osiris, le temps d'une union d'où naquit le dieu Horus. Symbole de la féminité dans ses aspects biologiques, c'est par elle que s'accomplit le mystère de la vie. En tant que magicienne ayant ramené Osiris à la vie, elle est aussi déesse guérisseuse et protectrice des enfants. Les malades portaient des amulettes à son effigie afin d'accélérer la guérison.

Ce Pentagramme peut se placer sur n'importe quelle surface aimantée, que ce soit la porte de votre frigo, votre voiture (intérieur et extérieur), radiateur, armoire, etc...mais surtout sur vous, dans votre porte-feuille, votre poche ou sac à main afin d'attirer à vous les bonnes énergies véhiculées par ces symboles. Emballé individuellement sous sachet plastique au format 6 x 6 cm.

Prix: 9 euro


...
Fermez la fenêtre pour revenir à la page précédente...